Prix Guy Ourisson 2019

  • Information publiée le

Le Cercle Gutenberg s’est réuni en jury le jeudi 28 novembre 2019 pour attribuer, pour la douzième fois, ses Prix Guy Ourisson, destinés à des chercheurs de 40 ans au plus, menant des recherches particulièrement prometteuses en Alsace.

Le Cercle Gutenberg s’est réuni en jury le jeudi 28 novembre 2019 pour attribuer, pour la douzième fois, ses Prix Guy Ourisson, d’un montant de 5 000 € chacun, destinés à des chercheurs de 40 ans au plus, menant des recherches particulièrement prometteuses en Alsace.

 Cinq mécènes ont accepté de financer chacun un Prix Guy Ourisson cette année. Il s’agit de la Région Grand Est, l’Eurométropole de Strasbourg, la Fondation Université de Strasbourg, l’Université de Haute-Alsace et la Fondation pour la recherche en Chimie. Par ailleurs, grâce à des donateurs individuels qui ont souhaité garder l’anonymat, le Cercle Gutenberg a pu financer un Prix Guy Ourisson supplémentaire.

 Le Cercle Gutenberg remercie très sincèrement tous les donateurs qui lui permettent pour la première fois cette année d’attribuer six Prix Guy Ourisson.

 Cette progression est d’autant plus appréciée que le Cercle Gutenberg a enregistré cette année 27 candidatures de grande qualité, ce qui témoigne du dynamisme de la recherche alsacienne et de l’appréciation du Prix Guy Ourisson par les jeunes chercheurs prometteurs qui y voient une reconnaissance par leurs pairs et un moyen d’accélérer leurs recherches.

 Le jury a beaucoup apprécié que 16 candidatures émanent du secteur des sciences humaines et sociales alors que ces disciplines étaient toujours minoritaires auparavant. Les candidatures féminines ont aussi beaucoup progressées, passant de 2 en 2017 à 10 en 2018 et 12 cette année.   

Le jury souhaite vivement que ces tendances soient confirmées dans les années à venir.

Le jury, qui attribue les prix sans aucune préférence disciplinaire, tient à souligner que tous les dossiers reçus étaient de grande qualité. 

Les six Prix Guy Ourisson 2019 ont été attribués, par ordre alphabétique, à :

  • Nourane BEN AZZOUNA, née en 1980, Maître de conférences en histoire des arts de l’Islam à la Faculté des sciences historiques de l’Université de Strasbourg (EA 3400 ARCHE, Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe)
  •  Karim FERTIKH, né en 1979, Maître de conférences en sciences politiques à Sciences Po Strasbourg (UMR 7383 SAGE, Sociétés, Acteurs et Gouvernements en Europe), Membre junior de l’Institut Universitaire de France.
  •  Christelle GOLZIO, née en 1980, Chef d’équipe avec Chaire Laboratoire d’excellence au Département de médecine translationnelle et neurogénétique de l’IGBMC, Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire et Cellulaire (UMR 7104, INSERM U1258)
  •  Camélia MATEI-GHIMBEU, née en 1980, Chargée de recherche CRCN à l’Institut de Science des Matériaux de Mulhouse.(IS2M, UMR 7361)
  •  Vladimir TORBEEV, né en 1982, maitre de conférences associé à l’Université de Strasbourg, Chef d’équipe du laboratoire de chimie des protéines d’ISIS, Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires
  •  Ipek YALCIN-CHRISTMANN, née en 1979, Chargée de recherches CR1 CNRS (CR1) à l’INCI, Institut des Neurosciences Cellulaires et Intégratives (UPR 3212)

 

Le jury félicite très chaleureusement ces six lauréats qui mènent dans leurs domaines respectifs des recherches reconnues et très prometteuses.

Les lauréats retenus recevront chacun un chèque de 5 000 € à l’occasion d’une cérémonie qui sera organisée au cours du premier trimestre 2020 et qui associera les mécènes publics et privés qui ont doté ces prix.

Le jury tient à saluer la très grande qualité des autres candidats. Il les invite à persévérer dans leurs recherches et à tenir leurs dossiers à jour pour une éventuelle nouvelle candidature l’an prochain à condition de ne pas dépasser alors l’âge de 40 ans. Il rappelle avec insistance que ces prix sont ouverts à toutes les disciplines.

Le Cercle Gutenberg tient à renouveler ses remerciements les plus chaleureux à tous ses mécènes. Sans eux, ses prix honorant la mémoire de Guy Ourisson et l’excellence de nos jeunes chercheurs, ne pourraient exister. La qualité des dossiers de candidatures reçus témoigne tout à la fois de la pertinence de ces prix, de la qualité et de la diversité des recherches menées en Alsace et de la nécessité pour nos laboratoires de rester attractifs pour les jeunes générations de chercheurs, de toutes provenances géographiques et thématiques.

 

A Strasbourg, le 28 novembre 2019

Dino MORAS

Consulter la liste des actualités